Prévention des incendies : un foyer à l’abri du feu

Selon les statistiques, un incendie a lieu en France toutes les deux minutes. À la maison, quelques précautions permettent cependant de limiter la survenue d’un tel sinistre.

Selon le site www.prevention-incendie.fr, les compagnies d’assurance enregistrent annuellement 250 000 incendies en France. Tendance alarmante, ce chiffre a doublé ces dernières années. Une telle inflation met en évidence une cruelle absence de préparation et pas mal de naïveté devant pareil phénomène, entrainant quelque 800 décès et 10 000 blessés par an. La pose d’un détecteur, rendue obligatoire dans les habitations à partir de mars 2015, devrait certes limiter le nombre de victimes. On estime en effet que 70 % des incendies mortels se déclenchent la nuit. Le retentissement d’une alarme en cas d’apparition de fumée est donc un recours efficace, qui doit cependant être prolongé par des mesures concrètes, de bon sens et applicables sans dépenses.

Origine

Le site www.prevention-incendie.fr donne quelques indications supplémentaires sur la localisation des départs de feu. Ainsi, ils se déclarent d’abord dans les locaux vide-ordures (29 % des cas), puis dans la chambre à coucher, la salle de séjour et la cuisine. Si la première entrée confirme que 75 % d’entre eux sont le fait de maladresses ou d’actes volontaires, les 25 % restant soulignent bel et bien l’origine domestique des sinistres, souvent par voie électrique. C’est donc sur ces pièces, de leur aménagement à leur rangement, qu’il convient de porter l’attention. Autre point capital : l’éducation des enfants. Il est nécessaire de leur expliquer ce qu’il faut faire et ne pas faire ainsi que mettre hors de leur portée tout briquet ou produit inflammable.

Pièces de service

On nomme ainsi les espaces où sont entreposés appareils électroménagers, matériels et produits divers. Le feu pouvant se déclarer lorsque ceux-ci sont en contact, il convient de les éloigner. Ranger les liquides inflammables et autres bombes aérosols en retrait des prises électriques, dans un endroit si possible aéré, hors d’atteinte des plus jeunes. Ne jamais les laisser sous un escalier, car les flammes rendraient alors celui-ci impraticable. Autre précaution : aucun appareil électrique ne doit rester en marche lors du départ, même bref, de son utilisateur.

Chambre

Une chambre, c’est d’abord un lit, soit un matelas, des draps et des couvertures, bref autant d’éléments inflammables. Pour limiter tout risque, écartez-les des prises électriques, qu’il est impératif de ne jamais surcharger. Ne pas laisser non plus souffler un petit radiateur vers une couette ni faire sécher de linge humide sur pareille source de chaleur, sous peine d’embrasement. Si le fait d’éloigner les lampes halogènes des rideaux est recommandé, le pire danger au sein de la chambre est lié à son occupant lui-même. La fameuse dernière cigarette fumée au lit peut être redoutable. Néfaste à tous les niveaux, cette habitude est à proscrire, en raison de sa haute dangerosité.

Salle de séjour

Dans le même ordre d’idée, la cigarette est un grand déclencheur de sinistres dans le reste de la maison. Vérifiez que les mégots soient bien écrasés dans le cendrier et toujours éteints avant de les jeter à la poubelle. Autre point sensible, la cheminée, à faire impérativement ramoner au minimum une fois par an, de préférence manuellement (au hérisson). En raison des projections, un pare-feu est nécessaire. Le mobilier sera bien entendu placé en retrait du foyer. Le feu sera toujours étouffé au moment du coucher. Il en va de même pour les diverses bougies d’ambiance. À Noël, époque des sapins, guirlandes et décorations lumineuses, redoublez de vigilance. Et autour du 14-Juillet, ne laissez pas les enfants jouer seuls avec des pétards.

Cuisine

La cuisinière est la première source de sinistres. La friture peut à ce sujet devenir dangereuse si elle est réalisée avec de l’huile trop chaude ou trop sale. Veillez à la remplacer périodiquement comme à nettoyer le filtre de la hotte qui peut s’enflammer sous l’action de la chaleur quand il est saturé de graisses. Enfin, les manches des casseroles seront toujours tournés vers l’intérieur et les feux éteints en cas de départ. La cuisine concentre enfin énormément d’équipements électriques. Il faudra veiller à ce que les prises ne soient pas surchargées et qu’elles demeurent accessibles. Débranchez aussi les appareils d’usage peu fréquent. Un incendie est si vite arrivé !