L’effet cartable sur les mètres carrés

Pour contourner les règles de la carte scolaire, certains parents n’hésitent pas à déménager au plus près des établissements dans lesquels ils souhaitent voir inscrire leurs enfants. Lorsque le lycée visé est l’un des plus en vue de France, la tâche est toutefois particulièrement onéreuse. Cet « effet cartable de l’immobilier » a récemment été mis en relief par une étude du site MeilleursAgents.com et du Journal du Net. Cette enquête a entrepris de recenser les prix au mètre carré des logements localisés à proximité des 51 lycées considérés comme les meilleurs du pays par le classement de Linternaute.com. Il ressort qu’il est impossible de s’en approcher à moins d’être prêt à payer au minimum 1 000 € le mètre carré. Plus encore, le prix moyen aux environs immédiats de ces Rolls-Royce du baccalauréat s’élève à 5 288 € le mètre carré !

Excellence et démesure

Il faut heureusement relativiser ce tarif prohibitif dans la mesure où ce sont les nombreux lycées du classement concentrés à Paris qui font grimper cette moyenne. Alors que le tarif parisien moyen s’établit à 7 810 €, le coût du mètre carré explose ici à 9 413 €. Il en va de même pour la région Île-de-France qui voit son prix moyen bondir de 4 657 € à quelque 7 601 € aux alentours de ces institutions d’exception.

Dans le cinquième arrondissement de Paris, la rue Saint-Jacques abritant le lycée Louis-le-Grand, désigné 2e ex aequo par Linternaute.com, bat d’ailleurs tous les records avec un tarif exorbitant de 12 094 € le mètre carré ; soit le plus élevé relevé par l’étude ! C’est donc sans surprise qu’on constate que, sur les dix quartiers les plus onéreux recensés par MeilleursAgents.com, neuf se situent aux alentours d’établissements scolaires parisiens. Le dixième n’est d’ailleurs pas très loin non plus puisqu’il s’agit du lycée Saint-Dominique à Neuilly-sur-Seine. Si de tels excès rendent la capitale unique, cet effet cartable impacte également le marché immobilier en province. À Reims, il faut par exemple compter 1 942 € le mètre carré pour s’établir à proximité du lycée du Sacré-Cœur, élu 40e meilleur établissement de France, contre 3 839 € aux abords du lycée de Provence, à Marseille (23e au classement).